Accueil > Les actualités > L’innovation, fil rouge de la visite de POUJOULAT

L’innovation, fil rouge de la visite de POUJOULAT

Une centaine d’adhérents du Club des entrepreneurs du niortais a participé le 10 septembre dernier à la visite de POUJOULAT à Saint-Symphorien. Accueillis par Frédéric Coirier, le président du directoire de l’entreprise, ils ont pu échanger avec lui sur sa stratégie de développement. Assurément un témoignage intéressant pour tout entrepreneur !

Pour des raisons d’horaires de travail, il n’a pas été possible aux adhérents du club de visiter les ateliers de POUJOULAT en soirée. Néanmoins, chacun a pu découvrir les produits de l’entreprise en parcourant son showroom avant d’assister à une présentation en amphithéâtre par Frédéric Coirier, par ailleurs adhérent du Club.

1500 personnes dont 800 travaillent sur le site deux-sèvrien qui s’est agrandi en 2011. POUJOULAT a été créée en 1950 à Niort. Reprise en 1970 par Yves Coirier, elle a trouvé sa voie quelques années plus tard avec la fabrication de conduits métalliques pour l’évacuation de fumées. A la fin des années 80, Yves Coirier inscrit POUJOULAT à la bourse de Nantes et met à profit cette valorisation financière pour s’engager à l’export en rachetant des sociétés étrangères, jusqu’à devenir le leader européen dans les années 90. Aujourd’hui, l’entreprise est présente dans 30 pays et investit chaque année depuis 2011 pas moins de 15 millions d’euros.

Se diversifier, innover et investir

A partir de 2001, POUJOULAT se diversifie et s’oriente vers les cheminées industrielles. Frédéric Coirier reprend alors le flambeau de l’entreprise qui a su rester familiale. Ce nouveau secteur, lié principalement à l’industrie, permet alors à POUJOULAT de ne pas rester dépendant à 100% des aléas du marché de la construction. L’acquisition récente d’une société danoise leader sur ce marché de la cheminée industrielle place POUJOULAT à nouveau en première place.

Autre segment de développement pour l’entreprise : le combustible Bois, qui représente un marché important. Par l’intermédiaire de la Société Euro Energies, le groupe distribue des Granulés Bois (Pellets) et produit des Bûches Haute Performance (Bois de Chauffage) par l’intermédiaire de ses unités de production BF 36 / BF 42 et BF 70. A ce jour la capacité annuelle de production est supérieure à 200 000 stères. Ces produits répondent aux exigences de combustibles de qualité pour le fonctionnement de poêles nouvelle génération.

Le chiffre d’affaires de POUJOULAT a été multiplié par 3 en 10 ans, et même si les charges pèsent de plus en plus lourd sur l’exploitation de l’entreprise, Frédéric Coirier poursuit une stratégie de conquête et d’innovation « C’est lorsque la conjoncture est difficile qu’il faut investir et innover pour être opérationnels quand les marchés reprennent ; mais pour ce faire, il faut épargner pendant les bonnes années ! »

Une image liée à la voile


Cette culture de l’innovation, notamment dans le domaine des énergies renouvelables, s’est trouvée naturellement en phase avec le domaine de la voile. Le partenariat entre POUJOULAT et Bernard Stamm, dont le point d’orgue a lieu lors de chaque Vendée Globe, dure depuis une dizaine d’années. Bien plus qu’une opération de sponsoring, Frédéric Coirier confiait que c’était aussi un facteur d’implication et de motivation des salariés de l’entreprise pour une aventure humaine parmi les plus exigeantes.

Le Club des entrepreneurs contribue à la création et au développement d’entreprises locales

Cette soirée s’est achevée par la remise officielle au président du CBE du niortais, Christian Loustaunau, d’un chèque de 2000€ symbolisant la contribution du Club des entrepreneurs aux fonds de CBE Niortais initiatives – administré par Deux-Sèvres Initiatives - et destinés aux projets d’entreprises sur le territoire niortais sous la forme de prêts d’honneurs.